Malaisie

 

Arrivée,  le 16 novembre 1995. 130 milles

Nous entrons maintenant dans le détroit de Malacca. Nous sommes dans le rail des cargos montants. Ils se suivent à moins d'un mille chacun. Quel défilé ! Nous mouillons derrière Pulau Pisang vers 17 heures. La nuit, il y a beaucoup de pêcheurs plus ou moins bien éclairés, des filets et des pièges à poissons un peu partout, bref des aimants à quille et à hélice. Je préfère éviter. La nuit est calme, reposante après l'agitation de Singapour.

Un mot des pirates..; Il n'y en a plus depuis longtemps. Seule une rumeur, colportée par des "plaisanciers" trop contents de se faire passer pour des aventuriers, entretient la légende du détroit de Malacca.

Après une journée voile-moteur, avec des grains, du vent (de face), un peu de soleil, nous arrivons à Pulau Besar en fin de journée. Cette île est à 5 milles de Malacca. Le mouillage est impossible devant la ville, il faut prendre une navette qui nous dépose sur la côte et terminer en bus. Nous allons faire un tour dans cette vieille ville historique après avoir débarrassé Mérovée de toute la crasse huileuse des raffineries de Singapour. Nous visitons le quartier chinois et prenons contact avec plaisir avec la Malaisie.

 

Malacca

Nous laissons Mérovée tout seul au mouillage pour huit jours, la jungle nous attend. Nous avons choisi de séjourner dans un village Orang Asli, près du Tasik Chini (lac Chini) sur la côte Est de la péninsule. La guest house Rajan Jones de Kampung Gumun est très réputée pour la qualité de son accueil et la connaissance de la faune et de la flore de la forêt malaisienne. 

 

Nous remontons en pirogue une rivière au cœur de la jungle. Là, nous sommes seuls. Pas de guide, juste le plaisir des yeux et des oreilles. Génial! Impossible de décrire ce que nous ressentons, c'est géant. Les arbres sont gigantesques, les plantes démesurées et les cris des animaux, proches et invisibles complètent un tableau de rêve. La magie de la jungle est là.

  

Penang : une des plages                         Le ponton village (arrivée des annexes)

 

Temple                                                         Balade en moto

Penang est une île peuplée : plus d'un million d'habitants. Le grand plus, c'est le quartier chinois de la capitale Georgetown. Des rues grouillantes de monde, des centaines d’échoppes où l'on peut tout trouver, absolument tout! De l'ordinateur dernier modèle au boulier... 

Le temps de louer deux motos pour faire le tour de l'île avec les enfants, et nous remettons à la voile pour Langkawi, dernière escale avant la Thaïlande. 

 

 

Nous sommes restés un mois en Malaisie.

Départ  pour  La Thaïlande le 17 décembre 1995.