Singapour

 

Arrivée,  le 7 novembre 1995. 16 milles.

 

Pas grand chose à dire sur Singapour. De grands et beaux buildings, au milieu de verdures partout dans la ville rendent les promenades assez agréables. Les quartiers chinois ou indiens n'ont plus grand chose de typique. Les constructions modernes envahissent tout. Ce qui reste à voir : les centres commerciaux. Bonjour la carte bleue!... 

 

On cherche un chemin pour Singapour ...

         

Le 9, nous fêtons l'anniversaire de Tanguy. Dix ans dont 65% à bord d'un voilier. D'après lui, un anniversaire à Singapour c'est le top, surtout pour les cadeaux.

.

J'ai 10 ans ......

Singapour, 14 novembre 1995, 3 heures du matin. Le moteur ronronne, l'équipage dort encore. Le vent est, comme d'habitude, nul. Ce sera encore une fois route au moteur...

Il fait nuit noire. La traversée du plus grand port du monde devrait être "intéressante". Radar et GPS en marche: c'est parti! Pas facile de se repérer dans ces illuminations! Tout se confond. Bon, on va faire le tri. Tout ce qui est blanc : on évite ; tout ce qui clignote en rouge ou vert : c'est la route à suivre entre les bouées ; le reste des rouges ou verts, ce sont des bateaux en route. Et puis les trois boules blanches superposées : les remorqueurs ;  ils sont nombreux à circuler là dedans avec derrière eux, à 150 mètres, une lourde barge sans lumière... Bon, ben on va faire gaffe! 7 heures, le jour est là. Tout s'est bien passé. Nous traversons le dernier "banc" de cargos au mouillage (expression de Marine quand elle a vu pour la première fois tous les cargos devant Singapour).

Nous sommes restés une semaine à Singapour.

Départ  pour la Malaisie le 14 novembre 1995  .