Polynésie Française

Îles sous le Vent

 

Arrivée, le 16 Août 1992.

Nous n'allons pas sur cette partie du voyage, jouer les aventuriers. On avoue tout! On s'est conduit en touristes de base. Petites navigations dans les atolls, balades à terre, plage, bains, plongées siestes, etc... Ca fait du bien d'être en vacances....

Une anecdote quand même ; à Huainé, nous visitions une plantation de vanille. La charmante dame qui nous guidait vendait par là même occasion des gousses de vanille. Pendus à l'entrée de la propriété, de magnifiques régimes de bananes, nous proposons d'en acheter un. "Désolée, nous répond la dame, je ne peux pas vous en vendre... Mais je peux vous en donner." Et nous sommes repartis avec nos bananes sous le bras.

MOREA à 18 milles de Tahiti.

   

HUAHINE à 88 milles de Moréa.

   

      

RAIATEA-TAHAA à 30 milles de Huahiné.

        

  

BORA-BORA à 20 milles de Raiatéa

      

  

On partira avec un sentiment mitigé de la Polynésie Française. Pour de multiples raisons, nous avons l'impression d'être passé à côté de ces îles merveilleuses. Nous avions "rendez-vous" en Nouvelle Calédonie, et ça c'est à éviter absolument quand on voyage comme nous. Il faut pouvoir réagir en fonction des désirs créés par les pays traversés, prendre son temps... On le saura pour la prochaine fois!

Nous sommes restés trois semaines aux Iles sous le vent.

Nous quittons la Polynésie Française, le 6 septembre 1992.